L’aventure MyMajorCompany - Business and co | Parlons business !

L’aventure MyMajorCompany - Business and co | Parlons business !


L’aventure MyMajorCompany - Business and co | Parlons business !

Entre la maison d'édition, les labels et les activités de la plateforme internet, quelque vingt employés travaillent au sein de MyMajorCompany (Business-and-co.com MyMajorCompany) Des partenaires de choix parmi lesquels Dailymotion, BGE, AXA ou Spotify, aident l'entreprise dans le développement de ses interventions auprès des créateurs. Aujourd'hui, le site dispose de plusieurs filiales. MyMajorCompany Editions, la société d’édition, ainsi que les labels, Beaucoup-Music et 2100 Records, apportent un plus aux activités de l'entreprise.

MyMajorCompany fût fondée par 3 amoureux de musique

En 2007, Bamago gère les chansons de Max Boublil, et c'est un franc succès. C’est la rencontre avec Simon Istolainen qui les pousse à créer MyMajorCompany. MyMajorCompany est au départ spécialisé dans la musique, mais s'est dans les années qui ont suivi élargi à différents secteurs. Trois amoureux de musique se rencontrent chez Bertelsmann MG dès la fin des années 1990.

Qui sont les donateurs ?

Mymajorcompany.com est numéro un des sites de financement collaboratif français. Le contributeur moyen est un homme jeune. Une grande partie des donateurs du site est urbaine. Avec vingt-deux millions d’euros collectés auprès de plus de 550 000 membres, MyMajorCompany est un acteur incontournable du financement collaboratif.

Le premier succès de MyMajorCompany se nomme Grégoire

Numéro 1 des ventes, "Toi+Moi", produit via MyMajorCompany, devient en 2009 la meilleure vente en France. C’est S. Barsikian, un des fondateurs de la plateforme de crowfunding, qui a détecté le talent de Grégoire et lui a montré le label participatif, l'invitant à créer un compte. "Toi+Moi" s’est écoulé à des centaines de milliers d’exemplaires. C'est le label participatif qui a aidé Grégoire, et son succès a permis à MyMajorCompany de se faire connaître.

Des réussites dans plusieurs domaines

Une multitude de "wistikis" sont achetés et la société poursuit son développement grâce à MyMajorCompany en mettant sur le marché 3 objets originaux imaginés par le designer Philippe Starck. La générosité des donateurs de la plateforme de financement collaboratif a permis au programme musical "Taratata" de rester à l'écran. Le Slip Français ou le magazine "Paulette" appartiennent à la myriade d’entreprises ayant été financées. La société Wistiki appartient aux succès de la plateforme MyMajorCompany.