Antoinette Fouque - Site MLF

Antoinette Fouque - Site MLF


Antoinette Fouque - Site MLF

Une figure de la cause des femmes

Afin de prévenir tout détournement par les partis, le sigle MLF a été déposé. Une nouvelle organisation appelée l'Alliance des femmes pour la démocratie nait sous la houlette d’Antoinette Fouque (Antoinettefouque-mlf) lorsqu'elle rentre des Etats-Unis en 1989. Avec d’autres militantes, Antoinette Fouque enregistre le MLF comme une association loi 1901, nous sommes à ce moment à la fin des années soixante-dix.

Une société d'édition pour les oeuvres des femmes

Espaces de débats où les revues et livres demeurent à la disposition de tous, les librairies lancées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusque tard le soir. Le public a connu de nombreux écrivains grâce à la société d’édition de la militante du droit des femmes, qui présente plus de 600 livres voués à la pensée des femmes. Elle inaugure une première librairie parisienne dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Là, elle vend toute la production littéraire féminine du moment. Sa maison d'édition permet à Antoinette Fouque de défendre l'élan littéraire des femmes.

Théoricienne et écrivain

"Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013, il met en lumière quarante siècles de création des femmes sur toute la planète. Naturellement, Antoinette Fouque a prêté sa plume à plusieurs livres collectifs et pris part à de nombreux débats. Antoinette Fouque exécre les "-isme", qui, selon elle, font penser à une doctrine. Elle fait dès lors naître le mot "féminologie".

C’est elle qui a lancé le cercle appelé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du mouvement MLF. Avec son directeur de thèse, le sémiologue Roland Barthes, Antoinette Fouque décroche un DEA. Elle côtoie Monique Wittig, romancière féministe au même moment. Dans les années soixante, la future militante lie connaissance avec le fondateur du lacanisme. Diplômée d’études supérieures de Lettres, Antoinette Fouque a exercé la profession d'enseignante.

Au siège des Nations Unies et sur toute la planète, Antoinette Fouque prend la défense des femmes. Ayant reçu les plus prestigieuses distinctions nationales, elle s’éteint le 20 février 2014. Elle s’est engagée dans toutes les luttes pour les droits des femmes. Antoinette Fouque fonde le Collège de Féminologie, le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Le père d’Antoinette Fouque était un syndicaliste. Elle va conserver toujours un ancrage politique marqué à gauche de son enfance passée dans un environnement ouvrier. Elle perçoit les complications que connait une femme quand elle doit assumer ses mission de mère et de femme alors qu'elle a un métier quand elle est maman au milieu des années 60. Marseille a vu naître Antoinette Fouque en octobre 1936.